En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à réaliser de statistiques de visites.

+ de 450 Experts en Santé Visuelle, trouvez le vôtre !

Conjonctivite : la saison des yeux rouges est commencée !

conseils
Ça pique, ça pleure, ça gratte… La conjonctivite vous guette ! Fréquente au printemps, à cause du pollen, cette inflammation de l’œil peut aussi être provoquée par d’autres facteurs. Symptômes, causes et traitement : on se dit tout sur les yeux rouges !

 

Les yeux en feu !

La conjonctivite est une inflammation de la « conjonctive », cette fine membrane qui tapisse l’œil et l’intérieur des paupières. Chargée de protéger l’œil, elle est donc en première ligne en cas d’agressions extérieures ! Les symptômes sont des yeux rouges, larmoyants, une sensation de brûlure, de picotements, et l’impression d’avoir des grains de sable dans les yeux… On peut cependant distinguer plusieurs types de conjonctivites : allergiques, chimiques, bactériennes ou virales.

 

Allergie annoncée…

Les conjonctivites allergiques sont souvent saisonnières : c’est le célèbre rhume des foins qui touche 20% de la population mondiale au printemps à cause des pollens et autres herbacés. Mais certaines allergies peuvent frapper toute l’année, elles sont provoquées par les acariens, les poils d’animaux, les moisissures… Les citadins sont les premières victimes de ces conjonctivites dites « perannuelles ». Le traitement est bien sûr d’éviter l’exposition aux allergisants : on évite les balades dans les champs au printemps ! Si les crises sont légères, des compresses froides suffisent pour apaiser l’œil. Pour les cas sévères, il faut consulter votre médecin qui vous prescrira des collyres antihistaminiques ou à la cortisone.

 

Gare aux produits chimiques !

Dans la famille « accident domestique », attention aux projections dans l’œil : des produits d’entretien ou de bricolage peuvent agresser la conjonctive ! Il faut immédiatement rincer à l’eau claire, puis consulter un spécialiste qui vérifiera si votre œil n’a pas été abîmé… Des produits domestiques comme le maquillage ou le shampoing peuvent aussi provoquer des conjonctivites allergiques. Une seule solution : changer de marque ! Enfin, on peut observer des allergies aux antibiotiques présents dans certains collyres. Dans ce cas, pas d’auto-médication, seul un médecin peut vous prescrire un collyre antibiotique adapté… et on ne réutilise pas un collyre entamé !

 

Virus, bactéries… dans les yeux aussi !

Un banal rhume surinfecté peut provoquer une conjonctivite qu’il faut parfois traiter avec des collyres antibiotiques. Mais il existe également des épidémies de conjonctivites, comme la grippe. Elles se transmettent par contact : on frotte son œil larmoyant, puis une poignée de porte, et hop, on transmet le virus ! En prévention, on se lave bien les mains et on évite de se toucher les yeux à tout bout de champ !

 

Prenez soin de vos lentilles !

On ne le dira jamais assez : on se lave bien les mains avant de toucher ses lentilles ! Sinon, gare aux bactéries ! En cas de conjonctivite bactérienne due aux lentilles, il faut refaire un cycle complet de désinfection. Certains porteurs peuvent développer des allergies aux produits d’entretien : demandez conseil à votre opticien Expert en Santé Visuelle pour choisir une marque plus appropriée…

 

Conjonctivite-2

Pour aller plus loin

Prenez soin de
votre vue au travail

Lire la suite

La vue de vos enfants
à l’école

Lire la suite

La communauté des
Experts en Santé Visuelle

Lire la suite