A chaque âge son test, quel est le vôtre ?

TestAge1


Entre 0 et 14 ans
De 0 à 4 ans : l'acuité visuelle se développe petit à petit. Elle sera complète vers 4 ans (10/10e). Soyez très attentifs aux risques d’amblyopie : traités avant 2 ans, les enfants atteints de cette anomalie récupéreront une vision normale ; entre 2 et 6 ans, ils ne récupéreront que 50% de leur acuité visuelle. 10% des enfants de moins de 5 ans présentent une amétropie. Dépistés très tôt, ces défauts peuvent être corrigés. Ne tardez pas et respectez les 3 rendez-vous obligatoires avec votre ophtalmologue : au 8ème jour, au 9ème mois et à 2 ans. De 4 à 14 ans : les premiers défauts visuels sautent aux yeux dès l'entrée à l'école. Soyez vigilants : non pris en charge, ils peuvent occasionner des retards dans l'apprentissage.
Si votre enfant a une myopie évolutive, il doit consulter un ophtalmologue tous les 6 mois.

Entre 14 et 40 ans
De 14 à 20 ans : attention, certains troubles apparaissent à la puberté. Avis aux jeunes conducteurs : une excellente vue est essentielle ! 5/10ème est la performance visuelle minimum des deux yeux nécessaire pour être apte à la conduite. 20% des automobilistes, soit 8 millions, conduisent avec un défaut visuel mal ou non corrigé. De 20 à 40 ans : vous qui travaillez sur ordinateur, 50 à 70 cm, c'est la distance à respecter entre vos yeux et l'écran. Il est indispensable de travailler dans une pièce bien éclairée et de boire beaucoup pour s'hydrater (les yeux aussi s'assèchent!). Ce type de travail intensif peut mettre en exergue de petits défauts visuels (hypermétropie, astigmatisme ou début de presbytie) qui peuvent vous fatiguer.
Un rendez-vous chez votre spécialiste s’impose tous les trois à cinq ans afin de vérifier que tout va bien !

Après 40 ans
De 40 à 50 ans : vous allongez les bras pour lire votre journal ? C'est que la presbytie montre le bout de son nez ! Les verres progressifs, parfaitement adaptés aux yeux et aux habitudes de chaque presbyte, vous permettent de retrouver une vision nette. Ces verres sont de plus en plus utilisés : ils sont portés par 61% des presbytes équipés pour la vision de près. Ce chiffre atteint 80% chez les 55-59 ans. Attention également au risque de glaucome : 800 000 français ignorent qu'ils en ont un. Pourtant, ils risquent de perdre la vue.

50 ans et + :
c'est le moment de dépister la cataracte (c’est lorsque le cristallin devient opaque et empêche les rayons lumineux d'atteindre la rétine) et la DMLA (dégénérescence maculaire liée à l'âge provoquant l'apparition d'une tâche noire sur l'objet regardé). Consultez votre ophtalmologue tous les 2 ans : les premiers symptômes n'apparaissent qu'à un stade déjà évolué.

Et vous, pensez-vous à vous faire dépister régulièrement ? N’hésitez pas à demander conseil à votre opticien Expert en Santé Visuelle



TestAge2