Tout savoir sur la vue de mes enfants

vue enfant


La vision de l’enfant joue un rôle très important dans son développement psychomoteur. Près de 20% des petits qui entrent à l’école présentent un défaut visuel. En effet, 90% de ce que l’enfant apprend est lié à ce qu’il voit ! Un enfant qui voit mal peut rencontrer des difficultés dans l’acquisition du langage, ou rencontrer des problèmes scolaires (Difficulté à apprendre à lire, dyslexie, inattention…).

C’est pourquoi il faut surveiller la vue de l’enfant dès sa naissance. Car les bébés et les enfants ne voient pas exactement comme les plus grands… et ont encore plus besoin d’attention et de protection que les adultes.

Rencontrez un Expert en Santé Visuelle spécialisé


vue bébé

La vision de 0 à 18 ans

Bébé ne voit pas encore le monde comme le voit un adulte… Un nouveau-né détecte un objet très contrasté, à environ 30 cm de son visage. Il commence à fixer le regard de sa maman au 3ème jour. A 9 mois, il voit déjà beaucoup plus loin, et identifie des détails ; sa perception des couleurs franches est en place. A 18 mois, ses fonctions visuelles sont proches de celles d’un adulte, mais sa vision des contrastes n’est pas encore parfaite : il lui manque quelques dixièmes d’acuité. Mais le plus grand danger pour les yeux de bébé, ce sont les rayons UV du soleil, car son cristallin ne filtre encore rien. Il est donc essentiel de protéger les yeux de bébé du rayonnement solaire avec des lunettes de soleil possédant un indice de protection UV élevé (indice 4).

De la naissance à 4 ans, soyez très attentifs aux risques d’amblyopie. Traités avant 2 ans, les enfants atteints de cette anomalie récupéreront une vision normale. Entre 2 et 6 ans, ils ne récupéreront que 50% de leur acuité visuelle. Sans oublier que 10% des enfants de moins de 5 ans présentent une amétropie. Dépistés très tôt, ces défauts visuels peuvent être corrigés. Alors, ne tardez pas ! Respectez les 3 rendez-vous obligatoires de votre enfant avec un ophtalmologiste : au 8ème jour, au 9ème mois et à 2 ans.

De 3 à 6 ans, toutes les facultés visuelles sont en place. Les premiers défauts visuels peuvent être détectés dès l’entrée à l’école. Dans cette période, avant le cours préparatoire, le dépistage est fondamental. Certains défauts visuels détectés très tôt pourront se corriger rapidement ; à l’inverse, non pris en charge, ils peuvent occasionner des retards dans l’apprentissage.

Une visite de contrôle chez l’ophtalmologiste est recommandée une fois par an de 3 à 18 ans. De 6 à 18 ans, la vision de près va être fortement sollicitée par le parcours scolaire… et les jeux vidéo ! C’est la période où une myopie peut se développer. Si votre enfant a une myopie évolutive, il est impératif qu’il consulte un ophtalmologiste tous les 6 mois.


déceler

Détecter un défaut visuel chez mon enfant

En dehors des cas de défaut visuel flagrants, par exemple un strabisme, on croit toujours que l’enfant voit bien. Il existe des indices qui permettent de détecter certains défauts visuels chez l’enfant : apprenez à les reconnaître. Mais seul un examen visuel approfondi par un ophtalmologiste va pouvoir diagnostiquer avec certitude une amétropie, c’est-à-dire un défaut de vision.

L’observation d’un seul de ces symptômes chez un enfant devrait inciter les parents à consulter un ophtalmologiste. Au plus tôt on corrige le défaut visuel d’un enfant, au plus sa vision sera améliorée !

Chez le bébé :

  • Il se frotte souvent les yeux comme s’il éprouvait de la gêne
  • Ses yeux restent fixes et ne suivent pas les mouvements au-dessus du berceau
  • Il semble fuir la lumière
  • Il tient sa tête anormalement penchée
  • Il louche légèrement
  • Il cligne nerveusement des yeux

Chez le jeune enfant :

  • Il se frotte souvent les yeux comme s’il éprouvait de la gêne
  • Il tient sa tête anormalement penchée
  • Quand il marche, il trébuche souvent
  • Il s’approche trop près de la télévision
  • Il ne reconnaît pas les images, les couleurs des jeux éducatifs
  • Il écrit la tête penchée ou collée sur ses cahiers
  • Il plisse les paupières pour voir de loin
  • Il ferme un œil au soleil
  • Il se plaint régulièrement de maux de tête

problème de vue enfant

Les défauts visuels spécifiques des enfants

Le strabisme : Votre enfant louche ? Le strabisme, un défaut de parallélisme entre les yeux, est normal jusqu’à l’âge de 3 mois. S’il persiste au-delà, il nécessite un suivi ophtalmologique.

L’amblyopie : Votre enfant voit moins bien d’un œil et compense avec l’autre. Non stimulé, l’œil paresseux peut perdre ses capacités jusqu’à la cécité. Détectée à temps et corrigée, l’amblyopie peut diminuer voire disparaître : les enfants traités avant 2 ans peuvent retrouver une vision normale.

La myopie : Difficile à détecter chez le bébé, la myopie est souvent repérée quand l’enfant est scolarisé. L’enfant myope voit flou ce qui est loin. Les signes qui ne trompent pas : il rapproche son cahier pour lire, ne vous reconnaît pas de loin ou manque d’entrain pour jouer au ballon.

L’hypermétropie : Cette difficulté à voir de près touche tous les enfants et a tendance à disparaître avant 10 ans. Elle nécessite une correction visuelle si elle est importante et s’accompagne de maux de tête.

L’astigmatisme : L’enfant a une vision déformée, de loin comme de près, ce qui peut être un handicap lors de l’apprentissage de la lecture. Il confond des lettres proches, perçoit un ovale au lieu d’un cercle sous certains angles…

La plupart de ces troubles visuels peuvent être corrigés par des lunettes adaptées. Alors après l’examen de votre ophtalmologue, rendez-vous chez votre opticien Expert en Santé Visuelle !

Trouvez l’opticien Expert en Santé Visuelle le plus proche de chez vous