Des verres de qualité et adaptés à mes besoins

Verres adaptés


Un verre de lunettes est un concentré de technologie qui n’est pas anodin. Il doit corriger votre vue, être supporté par un matériau adapté, et avoir les traitements qui optimisent votre confort et votre vue.

Votre opticien Expert en Santé Visuelle travaille exclusivement avec des verriers qui proposent des verres de haute qualité. Il vous fournira tous les renseignements nécessaires pour que vous puissiez faire ensemble un choix éclairé.


Verres unifocaux

Mes besoins : verres unifocaux ou progressifs ?

Les verres unifocaux sont des verres simples, qui proposent une correction identique sur tout le verre, soit pour la vision de loin, soit pour la vision de près. Ils corrigent la myopie, l’hypermétropie, l’astigmatisme. Ce sont les verres que porte presque tout le monde de l’enfance jusqu’à l’apparition de la presbytie. Passé la quarantaine, ils corrigent également la vision de près pour la presbytie. Ils existent en 2 versions : surface sphérique (version classique) et surface asphérique (plus plat et plus esthétique avec une qualité optique optimisée). Ce type de verre est aussi souvent utilisé pour des besoins spécifiques en complément de votre équipement principal, en fonction de votre métier ou de vos activités, car de nos jours, la vision de près est de plus en plus sollicitée.

Les verres progressifs sont des verres qui corrigent la presbytie, ce défaut visuel qui apparaît à partir de la quarantaine. Une personne presbyte voit flou de près mais bien de loin. La technologie des verres progressifs permet de voir net à toutes les distances avec la même paire de lunettes. Pour cela, le porteur presbyte regarde dans la partie supérieure du verre progressif pour la vision de loin, et dans la partie inférieure pour la vision de près. Ainsi, la transition entre les deux distances de vision se fait naturellement, sans enlever ses lunettes.

Verres progressifs

Grâce aux innovations des fabricants de verres correcteurs, les verres progressifs ont fait de gigantesques progrès technologiques depuis leur apparition, il y a 50 ans. Au fur et à mesure des années et des innovations, le champ visuel s’agrandit, le confort visuel augmente, les éventuelles aberrations optiques disparaissent.

Il existe différentes générations, c’est-à-dire différentes technologies de verres progressifs, et donc différentes qualités et performances de verres. Ainsi, on trouve les verres progressifs standard, qui sont personnalisés à votre vue, et les verres progressifs individualisés, c’est-à-dire 100% sur-mesure, réalisés en fonction de vos besoins personnels et de vos habitudes visuelles. Les verres progressifs individualisés sont aussi appelés verres progressifs de dernière génération.

Il existe aussi d’autres types de verres complémentaires aux verres unifocaux et aux verres progressifs. Les verres multifocaux sont les verres à double foyer (vision de loin + vision de près) ou à triple foyer (vision de loin + vision intermédiaire + vision de loin). Leur inconvénient est de rendre imparfaite la vision intermédiaire et de provoquer des sauts d’images. Ils sont encore utilisés dans des conditions très spécifiques mais ont été en grande majorité remplacés par les progressifs.

Les verres à profondeur de champ ou verres mi-distance corrigent la vision de près et la vision intermédiaire. Attention, ils sont interdits pour la conduite car ne corrigent pas la vision de loin.


Verres minéraux

Quelle matière pour mes verres ?

Si historiquement, les verres de lunettes étaient bien fabriqués en verre, l’apparition, vers 1939, des verres organiques, fabriqués à base de résines de synthèse, a totalement bouleversé le marché. Ils ont fini par remplacer presque totalement les verres minéraux, c’est-à-dire les verres en verre. Il existe aujourd’hui 3 matériaux pour réaliser un verre ophtalmique : le minéral, l’organique et les matières de synthèse.

Le verre minéral est le seul verre « en verre ». Il offre une excellente qualité optique et une grande résistance à la rayure et à l’abrasion. Mais il a été supplanté par le verre organique, car il est lourd et fragile. Cependant il parfois mieux adapté à certaines situations comme les très fortes corrections.

Le verre organique est un verre « en plastique ». Il est très léger et résistant aux chocs. Il est plus tendre que le minéral donc plus sujet aux rayures, mais on peut y ajouter des options ou traitements qui vont réduire ses inconvénients. C’est la matière la plus vendue actuellement.

Les verres en matière de synthèse (polycarbonate, Trivex®) sont les derniers nés du marché. Très performants, ils sont encore plus solides, plus minces et plus légers que les verres organiques. Ils sont donc parfaits pour les lunettes de sport, les lunettes avec verres percés ou les lunettes pour enfants !

Verres matière

Faut-il préférer les verres organiques, minéraux ou en matière de synthèse ? Il n’y a pas de réponse toute faite ! Votre opticien Expert en Santé Visuelle vous aidera à définir le matériau de verre le mieux adapté à vos besoins, selon différents critères : votre défaut visuel, votre activité professionnelle, vos loisirs… Sans oublier les exigences techniques (verres percés) et esthétiques (légèreté, minceur, transparence) de la monture que vous aurez choisie !


Traitement anti reflet

Les traitements qui augmentent mon confort

Quelle que soit sa matière de fabrication, le verre peut être traité, c’est-à-dire qu’on lui ajoute des options qui vont améliorer son efficacité et ses performances. Le traitement le plus courant est l’antireflet. En France, environ 1 paire de lunettes sur 2 est équipée d’un traitement antireflet, et cela grimpe à presque 3 quarts des lunettes vendues si on exclut les « 2ème paires à 1 euro », basiques et souvent vendues sans traitements.

Concrètement, le traitement antireflet est une sorte de film invisible posé sur la surface du verre, qui absorbe la lumière se réfléchissant sur le verre. Les verres sont ainsi plus esthétiques : sans reflets disgracieux, le verre est plus transparent, on voit mieux votre regard. Ils sont aussi plus confortables et reposants : l’œil n’est plus gêné par les reflets parasites, en particulier pour le travail sur écran, la conduite de nuit…

D’autres traitements permettent d’améliorer les qualités de vos verres. Les traitements hydrophobes ou anti-buée permettent à l’eau de mieux s’évacuer. Les traitements antistatiques, anti-poussières et anti-traces repoussent les particules qui se déposent sur vos verres. Résultat : des verres moins salissants et plus faciles à nettoyer. Quant au traitement anti-rayures ou « durci », il augmente la résistance aux rayures de vos verres et prolonge ainsi sa durée de vie. C’est un vernis durcisseur qui est déposé sur la surface du verre afin de le protéger des agressions quotidiennes.

couches

anti rayure

Comme pour les verres, il existe différentes générations de traitements de verres. Aujourd’hui, il existe des traitements « high tech » qui combinent traitements antireflet, anti-rayures, hydrophobe, antistatique… Certains traitements de dernière génération très sophistiqués peuvent compter jusqu’à 13 couches superposées. Ils décuplent ainsi les performances des verres : un verre non-traité laisse passer 85% de la lumière seulement, contre 96% pour un verre traité antireflet et 99% pour un verre traité antireflet dernière génération !

Demandez conseil à votre opticien Expert en Santé Visuelle en magasin : il pourra vous montrer les avantages des traitements dernière génération !

couches


Verres spécifiques

Mes verres spécifiques pour le sport, la conduite et l’ordinateur

Certaines situations demandent des performances visuelles particulières, comme le travail sur ordinateur, le sport ou la conduite. Par exemple, le travail sur ordinateur requiert une mise au point permanente entre le clavier et l’écran. Au volant, la vision est très sollicitée, pour une mise au point rapide et surtout dans 3 profondeurs de vision : vision de loin, vision intermédiaire et vision de près. Enfin, la pratique d’un sport sollicite aussi beaucoup la vision, car les yeux doivent constamment «mettre au point » tout en étant en mouvement.

C’est pour cela qu’il existe des verres progressifs spécialement conçus pour ces activités. Le design spécifique de ces verres vous procure un confort visuel optimal et permet d’améliorer vos performances visuelles pendant la pratique de ces activités. Vision en mouvement, champ visuel panoramique, traitements spécifiques : les verres progressifs spécifiques vous apportent une vision nette, précise et naturelle, sans déformation et sans effet de tangage. Si vous conduisez souvent, si vous passez du temps devant un écran d’ordinateur ou si vous pratiquez fréquemment une activité sportive, ces verres progressifs seront vos meilleurs alliés pour une vue optimisée !


verres photochromiques

Verres photochromiques, les verres intelligents

Les verres photochromiques, ou verres à teinte variable, sont des verres de lunettes dont la teinte varie en fonction de leur exposition à la lumière naturelle grâce à une technologie spécifique. Clairs à l’intérieur, ils foncent à l’extérieur, réduisant l’éblouissement et apportant un confort visuel quasi-instantané.

Disponibles en verres correcteurs, les verres photochromiques sont très pratiques pour les personnes dont les activités se partagent entre intérieur et extérieur. Plus besoin d’alterner entre lunettes de vue et lunettes de soleil à chaque passage de la porte ! Cependant, ils ne remplacent pas des verres solaires qui restent indispensables dans les situations de forte réverbération. Mais ils améliorent le confort visuel et protègent nos yeux au quotidien des agressions des UV.

verres photochromiques

Ils sont donc particulièrement indiqués pour les personnes aux yeux sensibles ou souffrant de maladies visuelles comme la cataracte car ils assurent une protection aux UV quotidienne idéale pour les yeux fragiles.

Grâce aux innovations des fabricants, les verres photochromiques sont aujourd’hui encore plus performants : il n’y a plus de teinte résiduelle lorsque les UV diminuent et que le verre s’éclaircit ; les verres photochromiques passent aujourd’hui beaucoup plus rapidement du clair au foncé ou du foncé au clair, ils sont beaucoup moins sensibles aux changements de température…